La sophrologie

Qu’est-ce que c’est ?

La sophrologie est une technique de développement personnel, une méthode psychocorporelle mais aussi une philosophie de vie. Ella a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycédo dans les années 60. Elle repose sur différentes techniques de respiration, de relaxation, de visualisation, de pensée positive, entre autres inspirées par des pratiques orientales de méditation bouddhique, de zen et de yoga adaptées au monde occidental.

Le terme « sophrologie » trouve ses racines dans 3 mots grecs : « sos » (sain, harmonieux), « phren » (esprit, conscience), « logos » (étude, science)

Littéralement la sophrologie est donc l’étude de la conscience harmonieuse.

Cette méthode basée sur des pratiques de respiration, de relaxations dynamiques et de visualisation positive favorise le relâchement du corps et de l’esprit. Par une meilleure connaissance de soi cette discipline de vie permet à chacun d’améliorer son quotidien en portant un nouveau regard sur son présent et son avenir.

La sophrologie peut se pratiquer dans n’importe quel contexte, avec n’importe quelle tenue et dans n’importe quel lieu.

La sophrologie

Comment ça fonctionne ?

La sophrologie diffère de la thérapie par la parole même si elle revêt une dimension psychothérapeutique, car elle œuvre à plusieurs niveaux : corps, cœur, esprit.

Le corps est le point de départ car il porte en lui une mémoire cellulaire, organique, tissulaire, osseuse et au niveau de la peau, qui est l’organe sensoriel par excellence.

La personne est amenée à un niveau de conscience « sophro-liminal », c’est-à-dire un état de grand lâcher prise, se situant entre la veille et le sommeil qui permet de réaliser des exercices choisis en fonction de la problématique.

Ces techniques de pleine conscience d’attention sensorielle au corps et à l’instant présent, éclairées par les neurosciences sont capables de modifier la structure même du cerveau, lui permettant en quelque sorte de se « reconfigurer ».

Une pratique régulière de la sophrologie réduit la taille de l’amygdale* du cerveau (zone du système limbique ), région impliquée dans le déclenchement de la peur et de l‘anxiété. On peut décrire l’amygdale comme un système d’alerte.

*L’amygdale est une partie du cerveau émotionnel, qui nous avertit d’un danger, d’une façon bien plus rapide que ne le fait le cerveau rationnel.

Une séance dure une heure pour un adulte et 30 minutes pour un enfant ou adolescent